Accueil
Amandine CHAPUIS

Maîtresse de conférences en géographie
Bureau : Bois de l’Étang, C 120
T 01 60 95 70 68
F 01 60 95 73 74

amandine.chapuis@u-pem.fr

 

Thèmes de recherche

- Dimension spatiale des identités et des rapports sociaux (genre, classe, race). Intersectionnalité.
- Corps, corporéités, genre, sexualité.
- Pratiques, performances, performativité en géographie.
- Savoirs situés, géographie féministe et post-coloniale.
- Action collective et la résistance en ville. Études urbaines.
- Mobilités en ce qu’elles mettent en jeu les identifications individuelles et collectives dans la mondialisation.
- Rôle de la consommation (tourisme, loisirs) dans la production des espaces urbains et les mutations des villes post‐industrielles.
- Métropoles européennes, Amsterdam, quartiers populaires de la banlieue parisienne.
- Éducation, lutte contre les discriminations à l’école, pédagogies critiques.
- Danse et travail des danseurs intermittents.

Parcours

- Maîtresse de conférences en géographie depuis 2015.
- Formatrice à l’ESPE de Créteil.
- Chercheuse post-doctorante Labex Futurs Urbains, groupe JEDI, 2014-2015.
- ATER, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne (2010-2012), Université de Créteil (2012-2014).
- Thèse de doctorat en géographie « Performances touristiques et production des identités spatiales individuelles à Amsterdam », Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, 2012.
- Agrégation de géographie, 2005.

Activités de recherche

Rattachements institutionnels

- Membre du laboratoire ACP.
- Membre du groupe de recherche Justice, Espace, Discriminations, Inégalités du Labex Futurs Urbains.
- Chercheuse associée l’Équipe Interdisciplinaire de REcherches Sur le Tourisme, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne.

Participation à des programmes de recherche

- « Penser l’intersectionnalité dans les recherches en éducation ». Responsable Lila Belkacem. Financement MSH Paris Nord. 2016-2017.
- Repenser la place des quartiers périphériques dans la métropolisation. Responsable Claire Hancock. Financement PUCA. 2014-2016.
- Le(s) Pari(s) du genre : connaissances, politiques et pratiques urbaines au prisme du genre. Responsable Claire Hancock. Financement Paris 2030. 2014-2015.
- Further Action on Sustainable Tourism. Learning Area Innovation Networks.
Responsable Herbert Hamele. Financement Commission Européenne. 2011-2012.
- Paris, métropole touristique 2030. Responsable Maria Gravari-Barbas. Financement Paris 2030. 2009-2011.

Activités éditoriales

Membre du bureau éditorial des éditions La Dispute. Co-directrice de la collection Le Genre du Monde.

Organisation d’évènements scientifiques

- Journées d’études interdisciplinaires « Penser l’intersectionnalité dans les recherches en éducation » (avec Lila Belkacem et Fanny Gallot), ESPE de Créteil, 18 et 19 mai 2017.
- Journée d’étude « Pratiques sociales, rapport à l’espace et au politique des Classes populaires aujourd’hui en France » (avec Anne Clerval et Fabrice Ripoll), Groupe JEDI, Cité Descartes, Champs-sur-Marne, 13 mars 2015.
- Journée d’étude « Villes contestées/Contested cities » (avec Cécile Gintrac, Claire Hancock et Matthieu Giroud), Groupe JEDI, Cité Descartes, Champs-sur-Marne, 19 janvier 2015.
- Journée d’étude « Unconférence. La géographie féministe, enjeux et perspectives » (avec Marianne Blidon), 24 Octobre 2013, Institut de Géographie de Paris.
- Rencontres Internationales des Jeunes Chercheurs en Tourisme « Repenser les dichotomies structurantes des sciences sociales au regard de l’objet tourisme » (avec Linda Boukhris), organisé par la Chaire UNESCO Tourisme, Culture, Développement et l’Université Paris 1, EIREST, 19 au 21 septembre 2013.

Publications

Coordination de numéro thématique de revue

Boukhris L. et Chapuis A., 2016, « Géographies politiques du tourisme », L’Espace Politique, EP 28, 1/2016

Articles scientifiques

Belkacem L., Chapuis A., Gallot F., 2017, « Ce que penser l’intersectionnalité dans les recherches en éducation veut dire », Contretemps, 27 juin 2017.
Belkacem L., Chapuis A., Gallot F., Pereira I., 2017, « Oppositions à l’intersectionnalité : malentendus ou résistances », de(s)generations, n°28, Décembre 2017.
Hancock C., Blanchard S., Chapuis A., 2017, « Banlieusard.e.s claiming a right to the City of Light : gendered violence and spatial politics in Paris », Cities, online first.
Boukhris L. et Chapuis A., 2016, « Circulation, espace et pouvoir. Penser le tourisme pour penser le politique », L’espace politique, EP 28, 1/2016.
Chapuis A., 2016, « Touring the immoral. Affective geographies of visitors to the Amsterdam Red-Light district », Urban Studies, numéro thématique « Sex, consumption and the city », coordonné par Andrew Gorman-Murray, Phil Hubbard et Adam Weaver, vol. 54/3, pp. 616-632.
Chapuis A. et Jacquot S., 2014, « Le touriste, le migrant et la fable cosmopolite. Mettre en tourisme les présences migratoires à Paris », Hommes et Migrations, n°1308, décembre, « Les Paris des migrants », coordonné par Marie Lazaridis et Serge Weber.
Chapuis A., 2010, « Performances touristiques. D’une métaphore à un cadre de pensée géographique renouvelé », Mondes du tourisme, n° 2, décembre 2010, pp. 44-56.
Ceriani-Sebregondi G., Chapuis A., Gay J.-C., Knafou R., Stock M., Violier P., 2008, « Quel serait l’objet d’une science du tourisme ? », Teoros, printemps 2008, pp. 7-13.

Chapitres d’ouvrages

Chapuis A., Hancock C., 2016, « Geografía de género, geografía feminista en Francia : ¿Una geografía paradójica? », dans Geografia y genero, dir. Veronica Ibarra, Prensas de la UNAM, Mexico.
Chapuis A., Gravari-Barbas M., Jacquot S., Mermet A.-C., 2012, « Dynamiques urbaines et mobilités de loisirs à Paris : pratiques, cohabitations et stratégies de production de l’espace urbain dans le quartier du Marais », dans Les quartiers historiques : pressions, enjeux, actions, sous la direction d’Étienne Berthold, Presses Universitaires de Laval, coll. Géographie, Québec, pp. 43-65.
Chapuis A., 2009, « Mobilités touristiques et dynamiques urbaines : de l’investissement à la production des lieux », dans Les mobilités, sous la direction de Vincent Moriniaux, Armand Colin, Paris, pp. 213-226.
Chapuis A., 2009, « Quand le tourisme solidaire s’invite dans les métropoles du Nord. L’exemple de la mise en tourisme du quartier parisien de Belleville », dans Destinations et territoires vol. « Tourisme sans limites », sous la direction de Jean-Pierre Lemasson et Philippe Violier, Presses Universitaires du Québec, Québec, pp. 170-179.

Compte-rendu d’ouvrages

Chapuis A., 2014, Compte-rendu d’ouvrage No money, no honey. Économies intimes du tourisme sexuel en Thaïlande. Sébastien Roux, La Découverte, 2011, Géographie et cultures, n° 85/2013.

Position de recherche

Chapuis A., 2013, Performances touristiques et production des identités spatiales individuelles à  Amsterdam, Carnets de Géographes, n°6 (rubrique Carnets de soutenances).

Participations à des ouvrages collectifs

2012, Lieux du voyage, sous la direction de Rémy Knafou, Le Cavalier Bleu, Paris, 215 p.
2011, Tourismes 3, La révolution durable, avec l’Équipe MIT, Belin, Paris, 332 p.

Vulgarisation

Chapuis A., 2014, 1 milliard de touriste ?, Images Économiques du Monde 2014, Armand Colin, Paris
Chapuis A., Jacquot S., 2010, Un matin d’octobre 2009 dans la vieille ville de Palma, publication en ligne sur le site de l’association ADRETS.

Communications

Chapuis A., 2017, « Après le Quartier Rouge. Les enjeux politiques de la gentrification touristique du commerce du sexe », colloque international Commerces et changement urbain : stratégies entrepreneuriales, pratiques citadines et régulations politiques. Regards croisés Paris – Europe, UPEM, Paris 4, CNRS, 18 au 20 janvier 2017.
Chapuis A., 2016, « Sexe, genre et droit à la ville : une géographie critique », Séminaire conjoint OUIEP/LIRTES, Université Paris Est, juin 2016.
Chapuis A., 2016, « Enquêter en immersion », Séminaire de l’Ecole Doctorale Culture & Société, Université Paris Est, avril 2016
Chapuis A., 2015, « Des corps dans la ville : itinéraire de géographie critique », Séminaire du laboratoire Analyse Comparée des Pouvoirs, Université Paris Est, septembre 2015.
Chapuis A., Hancock C., 2015, « Gender mainstreaming « à la française » : gender equality in French urban policy », Workshop Spatialising Justice : an anglo-french dialogue, University College, Londres, septembre 2015
Chapuis A., Gravari-Barbas M., Jacquot S., 2015, « Tourism / Gentrification : sex, gender and crossed resistances », Association of the American Geographers Annual Meeting, Chicago, avril 2015, session Tourism gentrification.
Chapuis A., 2015, « Touriste dans le Quartier Rouge : approche intime des géographies morales d’Amsterdam », Séminaire Le genre de la ville, animé par Virginie Blum, Lola Gonzalez-Quijano et Isabelle Matamoros, Centre Max Weber, Institut des Sciences de l’Homme, Lyon, avril 2015.
Chapuis A., 2015, « Du tourisme au travail, pour une approche politique des corporéités en géographie », Approches géographiques du corps, EA-Discontinuités, Université d’Artois, février 2015.
Chapuis A., 2016, « Prostitution et renouvellement urbain à Amsterdam : redevenir indésirable », Journée d’étude Les indésirables et la ville, Labex Futurs Urbains, Université Paris Est, janvier 2015.
Chapuis A., 2014, « Gender, labour and the new spirit of capitalism. Feminist geographies of modern dance workers », Royal Geographical Society Annual Meeting, Londres, août 2014, session Gender, work and performance : new methods for a new economy.
Chapuis A., 2014, « Tourisme, espace, intersectionnalité. Réflexions à partir du cas d’Amsterdam », Séminaire TouRisme, Institutions, Pratiques, EHESS, animé par Nadège Chabloz, Saskia Cousin, Anne Doquet, Sébastien Jacquot et Sébastien Roux, novembre 2014.
Chapuis A., 2013, « Tourisme et projet urbain à Amsterdam : la tolérance néerlandaise en débat », Séminaire doctoral du laboratoire Représentations et identités. Espaces germanique, nordique et néerlandophone, Université Paris 4 Sorbonne, avril 2013.
Chapuis A., 2013, « Se battre, disent-elles… Danièle Kergoat, La Dispute, 2012 », compte-rendu de lecture critique en présence de l’auteure, Séminaire Le genre, questions et enjeux pour la géographie, École Doctorale de Géographie de Paris, animé par Marianne Blidon, janvier 2013.
Chapuis A., 2013, « The value of urban dérive. Social relations of class and gender in the tourist exploration of Amsterdam canal belt », Emotional Geographies, Groningen, juillet 2013, session Emotions of disorientation.
Chapuis A., 2011, « Après le colonialisme, les conséquences culturelles de la globalisation. Arjun Appaduraï », compte-rendu de lecture critique, Séminaire Grands textes des Sciences Sociales, laboratoire EIREST, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, responsables Linda Boukhris, Amandine Chapuis, Sébastien Jacquot, novembre 2011.

Fermer

Agenda ACP

[contenu-agenda]

Retour à l'accueil

Analyse Comparée des Pouvoirs (ACP)

Fermer

L'équipe ACP

Les chercheurs du laboratoire

Retour à l'accueil

Analyse Comparée des Pouvoirs (ACP)