moteur de recherche

Corine MAITTE

Professeur d’histoire moderne
Bureau : Bois de l’Étang C118
T  01 60 95 70 79
M corine.maitte@u-pem.fr

Thèmes de recherche

Histoire du travail
Histoire économique et sociale de l’Italie moderne
Histoire des migrations
Histoire des artisans spécialisés et des corporations
Histoire des industries de la laine (Toscane, Piémont) et du verre (Italie, France, Pays-Bas)

Histoire de l'innovation et des privilèges économiques

Publications récentes

Livres

Les chemins de verre. Les migrations des verriers d’Altare et de Venise, XVIe-XIXe siècles, Rennes, PUR, 2009.

La trame incertaine, le monde textile de Prato aux XVIIIe et XIXe siècles, Villeneuve d’Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, 2001.

Direction d'ouvrage

Gérard Gayot, Manufactures et sociétés en révolutions, mise en contexte avec Matthieu de Oliveira et Didier Terrier, Valenciennes, PUVHC, 2016

Les temps du travail : normes, pratiques, évolutions, XIVe-XIXe siècle, dir. avec Didier Terrier, Rennes, PUR, 2014

L’entrepreneur et l’historien : deux regards sur l’industrialisation dans le textile (XVIIIe-XIXe siècle). André Poupart de Neuflize (1784-1836), Gérard Gayot (1941-2009), textes présentés et édités avec Matthieu de Oliveira et Didier Terrier, Villeneuve d’Ascq, Presses Universitaires du Septentrion, 2013

Direction de numéro de revue

« L’empreinte domestique du travail, XVIe-XXIe siècle », Mélanges de l’Ecole Française de Rome, 2019-1 (dossier accepté et dirigé avec Nicolas Schapira)

« Les intermédiaires du travail. Acteurs du recrutement et de la gestion des travailleurs, XVIe-XXIe siècle », Mélanges de l’Ecole Française de Rome, 2017-1 (avec Andrea Caracausi et Manuela Martini)

Articles

« Le travail dans les campagnes françaises du XVIIIe siècle : entre  rythmes convenus et temporalités      atypiques », avec Didier Terrier, Vallesia, 72 (2018)

« Introduction : pour une histoire des médiateurs du travail dans la longue durée » au dossier « Les intermédiaires du travail. Acteurs du recrutement et de la gestion des travailleurs, XVIe-XXIe siècle », Mélanges de l’Ecole Française de Rome, 2017-1, p. 5-13 (avec Andrea Caracausi et Manuela Martini)

« Migrations et intégrations urbaines des verriers italiens en France, XVIe-XVIIIe siècle », Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique, n° 132, juillet-septembre 2016, p. 25-44

« Le travail invisible dans les familles artisanales (XVIIe-XVIIIe siècles) », Mélanges de l’Ecole Française de Rome Italie-Méditerranée, 1-2016, Anna Bellavitis, Manuela Martini, Raffaella Sarti (dir.), Familles laborieuses. Rémunération, transmission et apprentissage dans les ateliers familiaux de la fin du Moyen âge à l’époque contemporaine en Europe

« Imitation, copie, contrefaçon, faux : définitions et pratiques sous l’Ancien Régime », Entreprises et histoire, 2015/1 (n° 78), p. 13-26.

[Liste des publications]

Formation

2006. Habilitation à Diriger les Recherches, Université de Lille III : Mobilités et migrations, institutions et savoir-faire. Italie, France, Pays-Bas, XVIe–XVIIIe siècles (5 vol.)
1994. Thèse de doctorat, l’Institut Universitaire de Florence (dir. S. J. Woolf & M. Aymard)
1987. Agrégation d'histoire

Parcours universitaire

2006. Professeur d'histoire moderne, Université de Marne-la-Vallée
1994-2006. Maître de conférences en histoire moderne, l’Université de Paris X Nanterre
1993-1994. ATER, Université de Valenciennes

Activités scientifiques et de communication

Membre du bureau de l'association française d'histoire des mondes du travail
Membre du bureau de l’Association Verre&Histoire

Activités internationales

Membre du comité scientifique de Studi Piemontesi