moteur de recherche

Pascale GIRARD

Maître de conférences en histoire moderne
Bureau : Bois de l’Étang C 118
T  01 60 95 70 72
F  01 60 95 73 74
M pascale.girard@u-pem.fr

Thèmes de recherche

Histoire des contacts religieux et culturels entre la Chine et l'Occident (XVIe-XVIIIe siècles) :
• histoire des descriptions de la Chine à l'époque moderne
• histoire intellectuelle des personnels missionnaires en Chine (recrutement, parcours, formation, production...)
• histoire des métiers liés à la connaissance, la pratique et l'enseignement des langues vivantes.

Publications principales

  Livres

Pascale Girard, Os religiosos ocidentais na China na época moderna. Ensaio de análise textual comparada, (traduction de la thèse de doctorat du français en portugais),  Macau, Commission Nationale pour la Commémoration des Découvertes Portugaises, Fondação Macau, Instituto Politecnico de Macau, 1999, 543 p. + hors texte. (translation of the PhD in portuguese by Leonor Curado Neves and Maria-Alexandra Lousada) [Compte-Rendu par Juan Gil dans Anuario de Estudios Americanos, 2002, n° 59, (1), pp. 332-335]
http://estudiosamericanos.revistas.csic.es/index.php/estudiosamericanos/article/view/206/210

Pascale Girard, Les religieux occidentaux en Chine à l’époque moderne : essai d’analyse textuelle comparée, Paris, Centre Culturel Calouste Gulbenkian, CNCDP, 2000, 533 p. + hors texte. [CR par Françoise Aubin dans Archives de sciences sociales des religions, n°124, 2003, pp. 96-98]

Pascale Girard, (éd.), Le voyage en Chine d’Adriano de las Cortes S.J. (1625), Paris, Editions Chandeigne, 2001, 527 pp. (traduction du manuscrit espagnol, édition, introduction et notes). [CR par Georges Métailié dans T’oung Pao, vol. 90, 2004] [CR par Françoise Aubin dans ASSR, n°124, Varia, 2003, pp. 96-98, lien https://journals.openedition.org/assr/833]

 


Pascale Girard & João Viegas, (éd.), Prisonniers de l’Empire Céleste. Le désastre de la première ambassade portugaise en Chine : récits et témoignages portugais et chinois (1517-1524), Paris, Chandeigne, 2013, 352 p). [CR par Roderich Ptak dans Journal of the Royal Asiatic Society, Cambridge Journals Online, mai 2014 - lien: cliquez ici ]

  Articles dans des revues et chapitres dans des ouvrages collectifs

« Le Des Merveilles du Monde de Guillaume Postel : géographie, projet missionnaire et utopie», Revue de la Bibliothèque Nationale, n°48, été 1993, pp. 10-15.

« Du Cathay à la Chine : variations pour voyageurs et érudits », dans Découvertes et Explorateurs, (Actes du VIIe Colloque International d’Histoire au Présent, Bordeaux), Paris, L’Harmattan, 1994, pp. 57-65.

« La Chine de Mendoza d’après son Historia del Gran Reyno de la China : entité géographique ou motif prophétique ? », Actes du VIIe Colloque international de sinologie, Chantilly 1992, Institut Ricci, Paris, Taipei, 1995, pp. 163-173.

« L’analyse de textes : le cas des chroniques espagnoles des missions de Chine », dans Aurore MONOD-BECQUELIN, (dir.), Anthropologie et histoire : réflexion sur les cinq continents, Atelier n°17, Laboratoire d’Ethnologie, Université de Paris X, 1996, pp. 7-14.

« De Thomas More à la Chine », dans A. MUSSET & T. CALVO, (dir.), Des Indes Occidentales à l’Amérique Latine. A Jean-Pierre Berthe, Fontenay-aux-Roses, ENS Editions, 1997, tome 2, pp. 629-638.

« La question du clergé indigène » dans le dossier intitulé « Les politiques missionnaires sous le pontificat de Paul IV. Un document interne de la Compagnie de Jésus en 1558 », Mélanges de l’Ecole Française de Rome, Italie-Méditerranée, tome 111, 1999-1, pp. 313-319.

« Les Africains aux Philippines aux XVIe et XVIIe siècles », dans B. Ares-Queija & A. Stella, (dir.), Negros, mulatos, zambaigos. Derroteros africanos en los mundos ibéricos, Séville, EEHA-CSIC, 2000, pp. 67-74.

« Textes d’évangélisation et auxiliaires indigènes dans les missions espagnoles de Chine au XVIIe siècle », dans L. BENAT-TACHOT et S. GRUZINSKI, (dir.), Passeurs culturels, Paris, Presses universitaires de Marne-la-Vallée-MSH, Paris, 2001, pp. 191-203.

« Testi di evangelizzazione e ausiliari indigeni nelle missioni spagnole del secolo XVII in Cina », Etnosistemi, n°9, janvier 2002, (numéro spécial intitulé Missioni : percorsi tra antropologia e storia, pp. 37-43.

« A l’ombre du fondateur : saint François, Antonio de San Gregorio et les premiers missionnaires franciscains des Philippines à la fin du XVIe siècle », dans P. RAGON, (dir.), Les généalogies imaginaires. Ancêtres, lignages et communautés idéales (XVIe-XXe siècle), Rouen, Publications des Universités de Rouen et du Havre, 2007, pp. 33-48.

« ‘Frailes mozos y de pocas letras’ ? Quatre ordres religieux (augustins, franciscains, dominicains, jésuites) aux Philippines entre 1572 et 1605 », dans P.A. FABRE & B. VINCENT, (dir.), Missions religieuses modernes. ‘Notre lieu est le monde’, Rome, Ecole Française de Rome, 2007, pp. 113-172  (Cet article est le résultat d’une enquête collective de l’enquête que j’ai dirigée, entre 2001 et 2003, en collaboration avec Hervé Pennec, Jean-Claude Laborie, et Jean-Paul Zuñiga)

« Les descriptions qui fâchent. La relation du jésuite Adriano de Las Cortes en Chine (1626) et le déni de la Compagnie », dans L.F. ALENCASTRO, & F. BETHENCOURT, L’Empire portugais face aux autres empires, XVe-XIXe siècles, Paris, Maisonneuve & Larose, 2008, pp. 167-184.

« ‘Por motivos tan rateros’. Les effets du refus dans les Indipetae des jésuites d’Espagne et de Sardaigne au XVIIe siècle », dans S. ALEXANDRE, F. BOCK & G. BÜHRER-THIERRY (coord.), L’échec en politique : objet d’histoire, Paris, L’Harmattan, 2008, pp. 49-66.

« 十七世紀天主教會在中國的適應過程 [L’adaptation du christianisme dans les missions catholiques de Chine au XVIIe siècle] », The National Palace Museum monthly of Chinese Art, 2008, pp. 104-111.

«  ‘La langue chinoise est plus facile’. Description, connaissance et apprentissage du chinois par les missionnaires ibériques des XVIe et XVIIIe siècles », dans A. CAMPOS, G. VENTURA DA SILVA, S. PIMENTEL FRANCO (dir.), Impérios, Religiosidades e Etnias, Vitoria, UFES, 2008, pp. 109-124.

«  Estos nominativos no son concertados. Los religiosos y la lengua china : miradas cruzadas de dos misioneros en China, Matteo Ricci y Pedro de la Piñuela (siglos XVI-XVII) », Relaciones. Estudios de historia y sociedad., n°131, vol. XXXIII, 2012, pp. 43-76.
www.colmich.edu.mx/relaciones25/files/revistas/131/pdf/Girard.pdf

« ‘J’y pense même en mangeant’. Peut-on lire des stratégies dans les Indipetae des jésuites d’Espagne et de Sardaigne du XVIIe siècle ? », dans Jouhaud, C., Ribard, D., et Schapira, N., Stratégies sociales et écritures, Paris, PUF, 2013, pp. 23-42.

« ‘Estos nominativos no son concertados’. Les religieux et la langue chinoise : regards croisés de deux missionnaires en Chine, Matteo Ricci et Pedro de la Piñuela (XVIe-XVIIe siècles) » dans Evangélisation missionnaire franciscaine. Initiatives plurielles d’hier à aujourd’hui, Paris, Editions Franciscaines (Actes du Colloque international de l’Ecole Franciscaine de Paris, Paris, 18-19 novembre 2011), 2014, pp. 97-141.

« Aprender a hacer historia. La edición de textos con Jean-Pierre Berthe », Historia Mexicana, vol. LXV, num. 1 (n°257), julio-septiembre 2015, pp. 357-366.
Lien : historiamexicana.colmex.mx/index.php/RHM/article/view/3138/2545

Cet article a été écrit à l'occasion du colloque organisé les 9 et 10 décembre 2014 en hommage à l’historien français Jean-Pierre Berthe (1926-2014), élève de Braudel et professeur à l’EHESS. Réunis par Thomas Calvo et Oscar Mazin, les historiens de diverses institutions, Colegio de México, Colegio de Michoacán, Casa de Velazquez, CEMCA, UPEM se sont retrouvés une nouvelle fois en un séminaire virtuel. L’article aborde le rapport de Jean-Pierre Berthe aux documents, à leur traitement. Il explore les méthodes de travail de cet historien, sa démarche euristique ainsi que son legs intellectuel et humain.

  Chapitres de manuels

« Les Ibériques et les missions de Chine » : dans  E. Bourdeu, A. de Almeida Mendes, G. Gaudin, P. Girard, N. Muchnik, N. Planas, (dir.), La péninsule Ibérique et le monde (1470-1650), Paris, Atlande (Manuel d'Agrégation), 2014, pp.207-218.

  A paraître

Articles

« Translate and adapt: the Chuhui wenda,初會問答, or Questions and Answers on First Meeting (1680) by the Franciscan, Pedro de la Piñuela (1650-1704), missionary to China », in Luís Filipe Barreto & Wu Zhiliang, (éd.), China/Macau : Translation and interpretation, past and present, Lisbonne, CCCM, Fundação Macau, (à paraître, 2018).

Notices du Dictionnaire des Jésuites dirigé par Benoît Pierre : Indipetae, Pedro Chirino, Michele Ruggieri, Alonso Sánchez, António Sedeño, Adriano de Las Cortes.

Formation

1996. Thèse de doctorat d’histoire à l’EHESS (dir. : J.P. Berthe)
1990. Agrégation d’histoire
1987-1991. École Normale Supérieure de Fontenay Saint-Cloud

Parcours professionnel

Depuis 1997. Maître de conférences en histoire moderne à Université de Marne-la-Vallée
1996-1997. PRAG à l’Université de Marne-la-Vallée
1994-1996. ATER à l’Université de Marne-la-Vallée 
1991-1994. AMN à l’EHESS, rattachée à la Formation Doctorale Histoire et Civilisations
1993. Professeur de français auprès d’étudiants chinois (débutants et avancés) à Taipei dans une Puxiban 補習班 (école supplémentaire du soir).

   Administration de l'enseignement et de la recherche

2002-2017. Responsable pédagogique du niveau L3 en histoire et responsable Erasmus-Crepuq pour les étudiants en histoire.
Depuis 2015. Elue au CTp de l’UPEM (suppléante). Liste SNESUP-FSU.
2013-2015. Membre  nommée au CNU, 22e section, suppléante. Sur proposition syndicale du SNESUP.
Depuis 2015. Elue au CNU, 22e section, membre titulaire. Liste SNESUP. Le CNU siège sur deux sessions d’une semaine par an.