moteur de recherche

Territorium

Projet franco-allemand ANR-DFG TERRITORIUM

Espace et politique : perception et pratiques dans les royaumes francs et post-carolingiens du 9e au 11e siècle 


Programme financé par l’ANR, 2010-2013
Responsables : Geneviève Bührer-Thierry (UPEM) et Steffen Patzold (Université de Tübingen, RFA)

L'Equipe

Ingrid Baumgärtner, Université de Kassel (All.) ...
Albrecht Brendler, Université de Tübingen (All.) ...
Geneviève Bührer-Thierry, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, LAMOP ...
Miriam Czock, Université de Duisburg-Essen (All.) ...
Hélène Débax, Université de Toulouse 2 - Le Mirail ...
Agnès Graceffa, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, LAMOP
Rodolphe Keller, UPEM ...
Thomas Kohl, Université de Tübingen (All.) ...
Laurence Leleu, Université d'Artois
Sönke Lorenz, Université de Tübingen (All.) †
Florian Mazel, Université de Rennes 2 ...
Steffen Patzold, Université de Tübingen (All.) ...
Jens Schneider, UPEM ...
Harald Sellner, Université de Tübingen (All.) ...

Présentation

Les médiévistes français et allemands ont une conception différente des relations entre territoire et pouvoir politique durant le haut Moyen Age et et le Moyen Age central. La recherche française part du principe que le pouvoir des rois, mais aussi des évêques et des puissants tels que les ducs et les comtes, était fondé dès avant le 12e siècle sur le principe territorial, qu’il reposait donc sur certains espaces avec des frontières plus ou moins bien définies. La recherche allemande en revanche prétend majoritairement que le processus de la territorialisation ne s’est manifesté qu’à partir du 12e siècle, d’où a résulté, à la fin du Moyen Age, une nouvelle relation entre pouvoir et territoire. Ces deux conceptions différentes ont d’importantes conséquences au moins dans deux domaines de recherche actuels : elles ont une influence déterminante sur la vision que la recherche française et allemande se font de la structure étatique du royaume carolingien et des royaumes qui lui succéderont à l’est comme à l’ouest du Rhin jusqu’au 12e siècle ; et elles  influent sur les modèles d’après lesquels les médiévistes des deux pays décrivent la pratique politique du Moyen Age.

Au regard de cette situation, le projet franco-allemand a pour objectif de définir plus précisément dans quelle mesure la diversités des conceptions historiques reposent seulement sur des traditions historiographiques divergentes, et dans quelle mesure elles sont fondées sur de véritables différences, à la fois dans les pratiques politiques et dans les représentations du monde. Pour répondre à ces questions, nous proposons de combiner deux méthodologies différentes : il s’agit d’une part d’analyser de manière comparative l’évolution des travaux allemands et français portant sur ce sujet depuis la fin du 19e siècle, d’un point de vue historiographique et conceptuel. D’autre part deux études régionales, menées de manière comparative et transnationale (concernant la Souabe et la Provence d’un côté, la Saxe et la Septimanie de l’autre) doivent permettre de savoir comment les contemporains ont constitué des espaces politiques significatifs, en prenant en considération à la fois leurs actions, mais aussi la perception et l’interprétation qu’ils pouvaient donner de ces espaces. 

Calendrier du projet

26 mars 2010
« Territoires et Frontières : un regard franco-allemand sur les historiographies des XIXe et XXe siècles »
Colloque UPEM  programme...
Publication des actes : http://www.project-territorium.eu

25 février 2011
Atelier Provence-Septimanie, UPEM
programme...
compte rendu...

3-4 novembre 2011
« Problèmes méthodologiques et possibilités d’une comparaison des espaces politiques en Allemagne et en France – Saxe, Septimanie, Souabe et Provence »
Colloque à l'Université de Tübingen (RFA)  programme...
Publication des actes : http://www.project-territorium.eu

10 juillet 2012
« Politics and territory I & II »
Organisation de deux sessions lors du IMC Leeds
Programmes : n° 504, n° 604

27-29 juin 2013, UPEM
Colloque terminal du projet
« Genèse des espaces politiques : autour de la question spatiale dans les royaumes francs et post-carolingiens (9e-12e) »

Premier volume du projet à paraître chez Brepols : Genèse des espaces politiques (IXe-XIIe siècle). Autour de la question spatiale dans les royaumes francs et post-carolingiens, G. Bührer-Thierry, S. Patzold & J. Schneider dir., coll. « Haut Moyen Âge », Turnhout, 2017 

accéder à l'espace de travail...